Interview avec extraits : Le chant des fous


Interview de Georges Luneau réalisée par la mairie de Toulouse à l'occasion du festival "Peuples et Musiques au Cinéma", organisé par l'association Escambiar, festival dirigé par Claude Sicre.






Exerpt (English subtitles) : click here

New exeprt (English subtitles) : click here


Extrait (Sous-titres français) : Cliquez ici

Nouvel extrait (sous-titres français) : Cliquez ici



Le Film « Le chant des fous » est disponible en DVD sur commande. 


The film « Songs of the madmen » is available on DVD (with french OR english subtitles). Click here to order. 


Pour commander rdv sur le formulaire de contact en page d’accueil ou en cliquant ici


Le terme « Fous » désigne ici ces musiciens inspirés et errants du Bengale connus sous le nom de Baül. Le mot baül dérive en effet du mot sanscrit vatul qui signifie « fou », dans le sens que ce terme a couramment en français lorsqu'il connote un comportement plus ou moins frénétique.

 

Les Baül sont des gens étranges, particulièrement dans leurs manières, leurs coutumes et leurs pratiques. Quoi qu’appartenant indifféremment à la religion hindoue ou musulmane, les Baül refusent d'être guidés par quelque convention sociale ou religieuse que soit. La liberté d'esprit est leur seul guide . Ils avancent ainsi à contre-courant des habitudes, des idées reçues et des théories générales.




COMMENTAIRES : 

val et sam · 

« Le chant des fous » 

Film incontournable... 

C'est tout simplement beau, 

la beauté des images et celle des visages s'accorde parfaitement avec la poésie des chants Baul, le tout nous transporte immédiatement dans leur univers mystique. 

Paban est habité par une folie divine. Léger, fougueux, libre, joyeux, bref Baul... 

On est nourri à chaque chant, ils sont profonds, pleins et vrais. 

Le message Baul est retranscrit dans toute sa pureté. 

Merci pour ce magnifique document. 



Edith · 

« Le chant des fous » 

Reconnu comme un film de référence par les Bengalis amoureux de cette tradition, apprécié pour ses évidentes qualités cinématographiques, ce documentaire emporte comme le vent de l'esprit ! Merci de le partager encore et encore... Peut-être un remède symbolique à l'extinction du savoir et de la mystique ? 

Amicalement


© Georges Luneau 2015