Lettre typo J. Gracq 

Il m’a semblé que vous avez tiré le meilleur parti d’une tentative qui était une gageure. La fidélité au texte est grande, et le matériel du film est de qualité ; vous avez d’ailleurs réussi à photographier une Bretagne insolite, plus lumineuse, plus directement séduisante qu’elle n’apparaît d’habitude…

Je n’ai été choqué à aucun moment (et Dieu sait qu’un auteur l’est facilement ; quand un de ses livre est porté à l’écran)

Vous avez réussi là une transposition qui n’était pas facile ; je pense que les lecteurs du livre s’y retrouveront en pays de connaissance - et de cela je ne peux que vous être redevable. Reste, bien sûr, que le public moyen restera déçu par l’absence « d’histoire » - vous le saviez, nous le savions ; je préfère beaucoup pour ma part que vous n’ayez pas tenté d’insuffler une vie artificielle à un récit qui ne vivait - s’il vit - que de l’impressionnisme de chaque page. Bien vôtre 

J. Gracq 

© Georges Luneau 2015